6 questions à poser lors d’un entretien avec le médecin de votre parent âgé

La plupart des personnes âgées ont intérêt à ce qu’un membre de leur famille les accompagne à leurs rendez-vous chez le médecin. Les membres de la famille peuvent suivre les informations ou les mesures de suivi recommandées, et défendre les intérêts de la personne âgée pendant la visite. Les membres de la famille peuvent faire part au médecin de préoccupations spécifiques concernant la mémoire ou la gestion de la douleur, et donner un compte rendu réaliste des symptômes que la personne âgée pourrait ressentir.

Si vous vous rendez chez le médecin de votre proche, il est important d’y aller préparé. Notez une liste de questions avant votre arrivée afin de ne pas les oublier pendant le rendez-vous. Voici quelques questions que vous pouvez poser, en fonction de la situation ou des difficultés de votre proche :

1. Quel est le risque de chute ?

Les chutes représentent un grave danger pour les personnes âgées et peuvent être particulièrement dangereuses si la personne âgée vit seule à la maison. Parlez franchement de vos inquiétudes concernant les chutes avec le médecin de votre proche, en vous informant des facteurs de risque qui pourraient vous inquiéter davantage. Les facteurs qui peuvent augmenter le risque de chute comprennent les problèmes cardiaques, les troubles de la mémoire ou du jugement, la diminution de la force ou un mauvais équilibre. Demandez-lui ce que vous pouvez faire pour réduire ces risques à la maison.

2. Est-il approprié de consulter un physiothérapeute, un ergothérapeute ou un orthophoniste ?

Les services de thérapie ambulatoires sont souvent très bénéfiques pour les personnes âgées de toutes capacités. Des visites régulières avec des thérapeutes peuvent améliorer l’équilibre et la souplesse, ainsi qu’aider à résoudre les problèmes de mémoire ou d’alimentation. Le médecin peut souvent rédiger une ordonnance pour une évaluation afin de voir si cela peut être une bonne option pour la situation de votre proche.

3. Ce nouveau médicament interagit-il avec d’autres médicaments en cours ?

Les personnes âgées, en général, prennent beaucoup de médicaments. Malheureusement, étant donné la diversité des médecins et des spécialistes qui les prescrivent, certains médicaments peuvent interagir négativement les uns avec les autres sans que personne ne s’en rende compte. Profitez des examens réguliers de votre proche pour faire un bilan complet de sa médication avec son médecin et éliminer les médicaments qui ne sont plus nécessaires.

4. Quelles sont les ressources locales que je devrais connaître ?

Il est difficile de s’y retrouver dans le secteur des soins aux personnes âgées, et il peut être utile d’avoir des recommandations du médecin de votre proche. Renseignez-vous sur les services de repas à domicile, ainsi que sur les possibilités de transport dans la région et les groupes de soutien. Le médecin de votre proche est un trésor de connaissances dont vous pourriez profiter.

5. Voici mes préoccupations.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une question, il est sage de venir au rendez-vous chez le médecin de votre proche avec toutes les préoccupations que vous pouvez avoir. Parlez-lui des trous de mémoire que vous avez remarqués ou des douleurs que votre proche ressent au cours de la journée. Votre médecin pourra avoir une meilleure vision de votre proche s’il entend ce que vous observez.

6. Quels dépistages et analyses devrions-nous mettre en place cette année ?

Les soins préventifs sont importants pour chacun d’entre nous, mais surtout lorsque nous vieillissons. Déterminez les dépistages préventifs recommandés pour votre proche et planifiez-les pour l’année. Il peut s’agir de dépistages de l’ostéoporose, de mammographies ou d’autres rendez-vous importants selon l’âge de votre parent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.