Les séniors et les accidents domestiques : comment les leur éviter

La plupart des mésaventures dont souffrent les personnes âgées sont causées par des accidents domestiques. Les gens pensent souvent qu’ils sont plus en sécurité chez eux que partout ailleurs, mais les dangers d’accidents sont plus grands que ce que la plupart des gens peuvent imaginer.

Les accidents au domicile des personnes âgées ont deux causes principales. D’abord et avant tout, parce que leur condition physique se dégrade avec le temps. La seconde est que les maisons ne disposent pas des équipements dont les personnes âgées ont besoin, adaptés à ces conditions, et qui peuvent être utilisés pour prévenir les accidents ou minimiser leurs conséquences.

Quels sont les accidents domestiques les plus fréquents ?

Les accidents domestiques les plus fréquents chez les personnes âgées sont les chutes. Les raisons en sont normalement dues à une conjonction entre la perte des facultés physiques, telles que la vue ou l’équilibre, et le manque d’adaptation du foyer à ces facultés diminuées.

Les conséquences des chutes peuvent également être graves, en particulier pour les personnes âgées. L’une des blessures qui préoccupent le plus les personnes âgées est la fracture de la hanche, qui est très fréquente lors des chutes, bien qu’il puisse y avoir d’autres types de blessures, comme les poignets cassés, les coups, etc.

Il est vrai que les chutes sont très dangereuses, car selon l’agilité et les réflexes de la personne qui en souffre, les conséquences peuvent être très graves.

D’autres accidents domestiques courants sont ceux causés par une mauvaise orientation, qui impliquent généralement des brûlures et un empoisonnement. C’est-à-dire un oubli lié aux feux de cuisson dans la cuisine, au four, au chauffage, à la nourriture et même aux médicaments. Ces oublis peuvent survenir à tout âge, mais il est vrai que les personnes âgées sont plus sujettes aux oublis et qu’elles ont besoin de plus grandes quantités de médicaments, avec les risques que cela comporte.

Comment prévenir les accidents domestiques ?

La première chose à laquelle il faut penser lorsqu’on planifie la prévention des accidents domestiques est la configuration et l’organisation de la maison. Les maisons normales ne sont généralement pas adaptées aux besoins des personnes âgées, et il est conseillé de moderniser leurs installations et de procéder à des réformes pour accroître leur sécurité et leur mobilité.

Parmi les questions qui peuvent le plus influencer les accidents domestiques chez les personnes âgées, on trouve les suivantes

Éclairage

Un éclairage adéquat facilite grandement la vie des personnes âgées, dont la vue est souvent plus faible et qui ne savent pas identifier les obstacles et les distances aussi précisément que les jeunes et les adultes.

Portes et fenêtres

Dans la mesure du possible et pour faciliter la mobilité, les portes doivent avoir une largeur d’au moins 80 centimètres. Quant aux fenêtres, il est préférable qu’elles soient coulissantes, pour éviter d’éventuels accidents lors de leur ouverture ou avec les courants de vent.

Meubles

Les meubles et autres accessoires de la maison peuvent également être une nuisance et un danger pour les personnes âgées qui ont des problèmes de mobilité ou qui n’ont pas beaucoup d’agilité ou de réflexes. Il est préférable de réduire leur présence autant que possible et de laisser plus d’espaces ouverts. Il est également conseillé d’éviter d’avoir tapis et d’avoir des fauteuils et des chaises équipées de dossiers et d’accoudoirs. Cela peut sembler être des détails sans importance, mais chacun d’entre eux apporte son propre grain de sable.

Chambre à coucher

Dans la chambre à coucher, il est également conseillé de laisser des espaces pour favoriser la mobilité, et que la hauteur du lit soit adaptée aux besoins personnels des personnes âgées. Il en va de même pour la table de chevet et les armoires, qui doivent être à la bonne hauteur et faciles d’accès.

Cuisine

La cuisine peut être l’un des points les plus critiques de la maison lorsqu’il s’agit d’accidents domestiques. Idéalement, le sol devrait être remplacé par un sol à surface antidérapante, avec des détecteurs de fumée et de fuites de gaz. Bien entendu, vous devez également veiller à ce que les meubles de cuisine permettent un accès facile aux ustensiles les plus fréquemment utilisés, afin d’éviter les tensions et les mouvements dangereux.

Salles de bain

Les chutes dans les douches et les baignoires sont également un classique en matière d’accidents domestiques. C’est pourquoi nous devons essayer de minimiser les dangers dans ces espaces. Pour commencer, comme dans la cuisine, essayez d’avoir une surface antidérapante ou au moins des tapis antidérapants à l’intérieur et à l’extérieur de la douche ou du bain. C’est aussi une bonne idée de mettre des barres d’appui, afin d’avoir un endroit où s’accrocher si on a peu de force et d’équilibre. Et, bien sûr, adapter les baignoires ou les changer pour des douches réduit également le risque de chutes et d’accidents dans la salle de bains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.