La baisse de la vue chez les personnes âgées, comment y faire face ?

La perte de la vue chez les personnes âgées est un fait. À partir de 40 ans, les problèmes liés à la presbytie, à la myopie, au glaucome ou à d’autres affections oculaires ne sont que trop fréquents. Il est toujours fortement recommandé aux personnes âgées de consulter un ophtalmologue au moins une fois par an.

Dans cet article, nous examinerons quelles sont les maladies oculaires associées à l’âge avancé, quels sont les symptômes les plus courants et comment nous pouvons aider les personnes âgées à faire face à ces problèmes de vision.

Quelles sont les maladies oculaires les plus courantes chez les personnes âgées ?

Vision fatiguée ou presbytie :

Elle survient après l’âge de 40 ans et consiste en la perte de la vision « de près » due au vieillissement de l’œil et à la perte d’élasticité du cristallin. Elle ne guérit pas ou ne s’améliore pas spontanément, elle est corrigée avec des lunettes, mais il est conseillé de ne pas la laisser aller plus loin.

Dégénérescence maculaire – DMLA :

La macula est une zone de la rétine, située à l’arrière de l’œil et avec laquelle vous pouvez apprécier de fins détails, en plus d’activités telles que la lecture ou la conduite. La dégénérescence maculaire (appellée aussi plus couramment DMLA) liée à l’âge est naturelle et affecte principalement la vision centrale, et non la périphérie.

La dégénérescence maculaire est sans espoir, du moins pour le moment, mais les spécialistes conseillent un régime alimentaire contenant de bons nutriments pour aider à ralentir le processus par lequel elle est générée. Il faut donc l’empêcher d’avancer en adoptant une alimentation équilibrée ou même en introduisant des compléments vitaminiques si nécessaire. Si elle se poursuit, elle peut entraîner la cécité d’un œil ou des deux yeux.

La cataracte :

C’est la perte de transparence de la lentille, associée à des problèmes de vision et à une perte de netteté. Elle est très fréquente chez les personnes de plus de 65 ans, et le facteur génétique est déterminant. Le diabète est un autre élément qui peut aider à l’apparition de la même chose.

Heureusement, il y a une solution à cela grâce à la chirurgie, qui donne de très bons résultats et a une période post-opératoire simple et ne provoque pas de douleur. De nombreuses personnes ont retrouvé la vue grâce à l’opération de la cataracte.

Glaucome :

Le glaucome est l’augmentation de la pression intra-oculaire, qui peut conduire à la cécité. Les symptômes sont clairs, perte de la vision latérale ou périphérique, douleurs oculaires, maux de tête, vision floue, vision de halos arc-en-ciel ou clignotements. C’est pourquoi il est essentiel de les corriger à temps en prenant régulièrement votre pression oculaire. Elle peut être traitée par chirurgie au laser.

Le syndrome de l’œil sec :

Très typique des femmes âgées, consiste en un manque de larmes ou d’hydratation naturelle dû à une défaillance des larmes. le syndrome de l’œil sec provoque des démangeaisons, des picotements et une irritation des yeux. Il est soigné à l’aide de larmes artificielles, et il est très utile d’avoir un humidificateur à la maison ou dans la chambre. Certains cas sont résolus avec des lentilles de contact.

D’ici, nous conseillons de ne pas laisser pour plus tard la visite chez l’ophtalmologue, avec l’objectif d’alléger les problèmes éventuels qui se produisent. La vue est en jeu, et une meilleure qualité de vie est associée à une bonne vision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.